LABORATOIRE KONTEMPO

MENU

Image
Image
Image
Image

Matanga

Guelord Vulu

La culture populaire de la ville de Kinshasa est riche et protéiforme. Elle naît, s’agrandit et généralement s’éteint. L’une des fortes manifestations, ou l’un des cadres où se manifeste ou se met en scène cette nébuleuse, s’avère être les funérailles. Durant elles, à Kinshasa, les familles se mobilisent et respectent un ensemble des codes établis par la communauté. Dans cette ville creuset de plusieurs cultures du pays, les pratiques coutumières se mélangent et donnent lieu à une vision funéraire quasiment homogène et typiquement kinoise. Cette vidéo où sont mis en scène les deux danseurs, en musique avec une scène de funérailles, relate les actes, les étapes et les grandes lignes de cette cérémonie ; de ses variations, son importance, les solennelles étapes et le respect des codes établis démontrant combien le traditionnel, dans cette mégapole cosmopolite, et le moderne se sont homogénéisé pour pondre de nouvelles manières de concevoir la mort. Endroits et moments de pleurs et de joie, des retrouvailles, des disputes, des amourettes, d’ambiance, de l’alcool, de l’ostentation, des influences, des trafics d’influences ; les funérailles sont ici prises dans une approche artistique, par ces artistes, en les mettant en exergue par le mélange de la vidéo d’art, de la dance contemporaine, du son, etc.

GUELORD VULU vit et travaille à Kinshasa. Congolais de nationalité, il est né à Kinshasa en1989.
Diplômé d’Etat (Baccalauréat), 2006-2007, en option Commerciale, il a pu décrocher d’autres diplômes
et brevets dans le domaine artistique qu’il exerce professionnellement depuis 2005. A Jant-Bi école de
sable, au Sénégal, auprès de la célèbre danseuse Germaine Acogny appelée la mère de la danse
contemporaine africaine, il a pu effectuer un stage de danse professionnelle traditionnelle et
contemporaine d’Afrique en 2011.
Avec cette riche expérience il a traversé presque toutes les étapes qui composent l’histoire de la danse
Hip-hop en RD Congo. Fondateur du groupe de danse ART-CON, en 2003, plusieurs fois champion de
Kinshasa dans des concours de danse urbaine « Mudjansa », il concentre son travail aux côtés de jeunes
talents du hip hop et crée des spectacles riches en émotions. Il a revisité toutes les techniques de la danse
hip hop afin de les remettre en question.