LABORATOIRE KONTEMPO

Image
Image
Image
Image

La nef des fous

Jérôme Chazeix

Installation-vidéo, 2021

Le point de départ de son travail est le livre « Dans Narrenschiff(La nef des fous) écrit par Sébastien Brant en 1494- le livre le plus lu dans le monde germa – nophone à l’époque. Dans une vaste installation de tissus, musique et per – formance, l’artiste transforme un ba – teau-à l’image du livre- en une allégorie satirique de la condition humaine et une métaphore de la fuite d’une crise imma – nente. » (Sound design :Lori E. Allen Textiles et voiles : Jérôme Chazeix Performers : Ashley, Christian,Eva, – Kai,Lori,Marc,2021

Jérôme Chazeix est né en France en 1976 et vit et travaille à Berlin depuis 2000. Entre 1994 et 2002 il a étudié à la faculté d´arts plastiques de l´Université Jean Monnet de Saint-Etienne et écrit une thèse sur les oeuvres d´art total basée sur sa propre pratique. Entre 1995 et 2000 il a poursuit en parallèle des études à l´École des Beaux-Arts de Saint-Etienne où il a obtenu son diplôme DNSAP. Entre 2000 et 2004 il a été «Meisterschüler» (post-diplôme) auprès de Katharina Grosse à l´École des Beaux-Arts de Berlin Weissensee.

Chazeix a été sélectionné pour de nombreuses bourses et résidences d´artistes comme Matsudo (JP), Bergen, Helgeland (NO), Amsterdam, Vienne, Frankfurt, Ravensburg, Meinersen, Anis (DE), Vilnius (LT) et Bangalore (IN). Son travail est présenté internationalement. Ses dernières expositions personnelles ont été à Label201, Rome (IT), Galerie Herold, Bremen, Galerie Nachtspeicher23 Hamburg, A.I.R. Paradise, Matsudo (JP) et BERLIN WEEKLY, Berlin. Il a été participé à la 2nd Biennale de Lagos (2019).

Les œuvres de Jérôme Chazeix sont des œuvres d’art total contemporaines. Le point central de son travail réside dans la combinaison de différents médias et de leurs interférences. Sculptures, vidéos, musique et costumes sont ses éléments privilégiés et sont inclus dans ses installations, environnements et performances. Un scénario complexe émerge de l’interaction et de la fusion de ces disciplines. Certaines des performances, font partie du concept général en tant que projets participatifs; elles sont réalisées dans les installations puis présentées dans celles-ci sous forme de boucles vidéos. Comme une contamination graphique, la mise en scène enveloppe toutes les surfaces de l’espace et invitent les visiteurs à s’immerger dans des mondes parallèles.