LABORATOIRE KONTEMPO

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

La Cohue des petites utopies

Sinzo Aanza

La Cohue des petites utopies

Sinzo Aanza, en collaboration avec Isaac Sahani

 

Ce projet procède d’une nécessaire contradiction. Situer, circonscrire et maîtriser l’utopie, la rendre possible en la posant dans des espaces précis, face à des acteurs de l’économie de la ville de Kinshasa, dont il est alors question de requérir les frustrations, la pénibilité du métier, les choses à réparer comme celles à dépasser. Il s’agit d’une quête d’absolu dans le particulier. La caméra circule à travers la ville, se pose et re- cueille ce qui peut être considéré comme des points de départ auxquels sont alors ajoutés les mots d’utopies di- verses, multiples et dont le foisonne- ment est déployé dans l’espace d’expo- sition pour traduire la vivacité de l’imagination et sa nature commune avec la vie même.

Bio

 

Sinzo Aanza est un photographe, artiste visuel et écrivain congolais dont le travail porte sur la radicalité des fictions, interrogeant les manières de raconter, de dire et d’agir dans les fictions sociales instituées, comme son pays, le Congo, mais aussi des fictions en mouvement comme les idéaux, la virtualité technologique, les fictions marginales comme l’image de soi, les fictions englobantes comme les communautés politiques et religieuses, etc., pour peu que ces fictions déterminent et nourrissent une identification, un rapport au monde et l’être-au-monde de leurs créateurs, de leurs animateurs ou de leurs adhérents. Sinzo écrit des nouvelles, des romans, de la poésie et des pièces de théâtre et son travail littéraire a été présenté au  Festival Ça se passe à Kin, à Halle de la Gombé de Kinshasa, au Centre Wallonie Bruxelles de Kinshasa, à Halle de l’Etoile de Lubumbashi, au Tarmac des auteurs de Kinshasa, à la Maison de la poésie de Paris, aux Récréâtrales de Ouagadougou, aux Praticables de Bamako, à l’Université de Milan, à l’Université Rutgers du New Jersey, au Litheraturhaus de Stuttgart, au Festival d’Avignon, au TNG de Lyon, au Tarmac de Paris, au Kulturfabrik au Luxembourg, à l’Espace Bernard-Marie Koltès à Metz, etc. Sinzo expose de la photographie et des installations au Congo (Biennale de Lubumbashi), en France (Rencontres d’Arles, Biennale de Lyon, MIAM de Sète, Cité de l’architecture et du patrimoine, Galerie Imane Farès), en Belgique (WIELS) et en Suisse (Museum Rietberg Zurich)